Mieux comprendre les maladies dues au vieillissement

Rencontres proposées aux aidants et aux personnes âgées.

Dans le cadre du cycle « Remue-Méninges », le Pôle Infos seniors du Pays d’Aix propose aux personnes âgées et à leurs aidants des ateliers pour mieux comprendre les maladies qui touchent le vieillissement.

Les sessions sont animées par Alix NICOUD, docteur en neuro-sciences. Elles se déroulent au 3 ème étage du Ligourès, place Romée de Villeneuve à Aix en Provence, et sont gratuites.

Si vous connaissez des personnes intéressées par l’un des cycles suivants, nous vous remercions de leur transmettre l’information :
-Mieux comprendre et accompagner la maladie d’Alzheimer : les mardis 25/09, 02/10 et 09/10 de 10h à 12h30
-Mieux comprendre et accompagner la maladie de Parkinson : les mardis 25/09, 02/10 et 09/10 de 14h à 16h30
-Mieux comprendre et accompagner les personnes ayant eu un AVC : les jeudis 28/09, 05/10 et 12/10 de 10h à 12h30

 

hands-216982_1280

Le cycle se terminera par une conférence intitulée « le maintien à domicile, quels sont mes droits pour respecter mes choix ?.
Elle se déroulera le lundi 15 octobre à 14h au Ligourès.

Pour s’inscrire à l’un des cycles ou à la conférence, contactez-nous au 04.42.99.23.80 ou à l’adresse suivante : poleinfosseniors@ccas-aixenprovence.org.

alda2

A l’Ecoute des Aidants : ALDA
Une Nouvelle Action de l’UDAF pour Soutenir les Familles

Le 2 octobre 2018, ALDA débute son activité au siège de l’Udaf. Il s’agit d’une plateforme téléphonique d’écoute et d’orientation au profit des proches aidants de personnes dépendantes en raison d’un handicap, de la vieillesse ou d’une maladie. Ce nouveau service répond à une situation qui est devenue un problème de santé publique dont les autorités de l’Etat ont pris conscience récemment.
On estime à 10 millions le nombre de personnes accompagnant, au quotidien, un proche dépendant du fait de l’âge, d’une maladie ou d’un handicap. Ce chiffre ne cesse d’augmenter en raison du vieillissement de la population, de l’allongement de l’espérance de vie des personnes malades ou en situation de handicap. Le fardeau qu’assument les proches aidants par solidarité familiale est, dans la plupart des cas, extrêmement lourd. Les conséquences sanitaires, sociales, et économiques de cette situation, sont considérables.
Le projet ALDA a pour objectif de prendre contact avec cette population très nombreuse qui s’ignore, afin d’écouter tous les aidants, de les informer de les orienter. Le but principal est de fournir un soutien, un conseil et une motivation pour se faire aider à l’ensemble de cette population. ALDA veut donc être, initialement, un lanceur d’alerte, puis un service de primo-réconfort et d’orientation.
Les proches aidants ont le droit et ont souvent besoin d’être accompagnés, mais ils ne le savent pas. En effet, ils considèrent, à juste titre, que la solidarité familiale s’impose  naturellement et qu’ils ne font que leur devoir. Donc, bien que le service qu’ils rendent à leurs proches soit aussi un immense service rendu à la société toute entière, ils éprouvent des scrupules à se renseigner et à demander des aides ou du soutien aux dispositifs de répit qui existent pourtant. Or, beaucoup d’entre eux sont épuisés : par exemple, 30% des aidants qui s‘occupent de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer meurent avant la personne qu’ils accompagnent. En outre, les aidants qui travaillent mettent en danger leur vie professionnelle, (baisse de rendement, retards, arrêts maladie, burnout), et leur vie personnelle (équilibre conjugal, familial, vie sociale, loisirs, santé).
ALDA consiste en des permanences téléphoniques, assurées, au siège de l’Udaf, par deux professionnels, dont une spécialiste de l’accompagnement psychologique des aidants et une conseillère en économie sociale et familiale. Le dispositif débute sur un rythme de 2 permanences, par semaine, mardi et jeudi de 18h à 20h00. Il montera en puissance en fonction du nombre d’appels.
Le numéro à appeler est le :
04 91 100 777.
ALDA est soutenu par le Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône, et a été construit en partenariat avec les associations Handitoit Provence, A3, Soliane, La Chrysalide Marseille, Le Maillon, Le Fil Rouge, France Alzheimer13, Le Centre Gérontologique Départemental.
Grâce à ce dispositif, l’Udaf espère faciliter significativement, la belle mission de solidarité familiale que remplissent avec dévouement les proches aidants.

Armand BENICHOU
Président de la commission handicap et société inclusive de l’udaf13